Mystères Occultes - Mystères Gnostiques

Dans la même section


La Fraternité du saint Graal

Le château d’où l’on ne revient pas

Un roman d’initiation, mais de qui ?

Qu’est-ce que l’initiation ?

Un avertissement sur le chemin

La connaissance des signes

Le chateau du Graal

Le Mystère du Sang (II)

Tous les commentateurs du Graal ont tenté de justifier l’échec de Perceval au château du Graal (voir "un roman de l’échec"), chacun cherchant à déterminer la juste ligne de développement qui conduit au Graal.
 

Cela démontre que, même interprété de la manière ésotérique la plus subtile, le conte du Graal a été traité comme un mystère occulte.
Un mystère occulte propose un développement progressif, jusqu’à un certain but final (comme l’évolution d’une petite graine en plante, puis en fleur et enfin en fruit), tout en restant dans notre ordre naturel [1].
Mais selon nos hypothèses, le conte du Graal a trait au transfigurisme. Le Mystère transfiguristique est plus compliqué. Il ne propose pas un développement, basé sur la personnalité ordinaire, ou sur un Soi supérieur, un être aural, mais implique l’anéantissement du Soi supérieur et du soi inférieur selon la nature. Une transfiguration totale du microcosme tout entier, avec un nouveau firmament et une nouvelle personnalité sur la base d’un atome originel.
 

Notes :

[1] Les aspects subtils du monde n’ayant rien de spirituels, il s’agit simplement des aspects "conscience-énergie" du monde


contactez-moi | Plan du site | ©2006-2007 Yoann LAMY